10 ans en France : Le bilan !

France

Le 02 septembre, ça faisait officiellement 10 ans que je suis arrivée en France. Je suis arrivé à l’âge de 14 ans. Un âge où on comprend bien des choses, où on remarque des différences, des comportements différents de là où on vient.

Pour vous faire l’histoire, je suis née au Cameroun. Donc j’y ai vécu jusqu’à mon arrivée en France. Mes parents sont tous les deux Européens, ma mère en particulier est française.

J’ai décidé de faire cet article, car je trouve intéressant d’échanger sur ce que j’ai vécu, en tant qu’étrangère dans un pays d’accueil qui fait rêver bien des millions de gens à travers le monde. Je voudrais échanger sur des expériences ! Qui actuellement, sont au coeur des polémiques et qui pour moi en tant qu’étrangère et maintenant française me dérange particulièrement.

Quand je suis arrivé en 2006,

J’ai quitté un mode de vie. J’ai quitté une école française assistée par le CNED dans laquelle on était que 90 (maternelle; primaire; collège et lycée inclus). J’ai quitté une vie rurale, une vie en pleine nature. J’ai quitté le seul pays que je connaissais.

Puis je suis arrivé dans un nouveau pays qui m’était inconnu

Je suis arrivé dans un collège où il y a plus de 300 élèves. Je suis arrivé dans une classe où c’était normal de rire des autres, de se moquer de ces différences et de ces particularités. « Ah t’es des boutons ! On dirait une framboise ! »

Je suis aussi arrivé dans un pays de technologies (au sens large du terme). Je suis arrivé dans un pays où je ne savais pas ce que c’était MSN. Ni qu’en 3ème tout le monde avait déjà un portable et que c’était normal.

Je suis arrivé aussi dans un pays où j’ai découvert la discrimination. Un pays dont la devise est :

« Liberté, Égalité et Fraternité« 

Mais un pays où on voit clairement des différences de comportement et de traitement s’accentuer.

Je suis aussi arrivé dans un pays où les portes de magasins s’ouvrent toutes seules. Des escaliers (Escalators) qui t’emmènent directement à un étage sans besoin de monter des marches. Je suis arrivé dans un pays où j’ai remarqué que tout le monde pratiquement avaient les mêmes accessoires, si c’était tendance.

Mais aussi, je suis arrivé dans un pays où j’ai découvert ce que ça voulait dire avoir froid. Un pays où j’ai découvert pour la 1ère fois à quoi ressemblait la neige. J’ai aussi découvert ce que ça voulait dire avoir vraiment chaud, et combien les chants des cigales pouvaient devenir presque énervants en été. J’ai découvert des fruits que je ne connaissais que sous forme de confiture comme la pêche, l’abricot, la prune, etc.

Surtout

Je suis arrivé dans un pays où j’ai appris combien c’était dur de gagner sa vie et surtout comment survivre avec le peu qu’on a sans se retrouver à la rue ;

Et puis avec le temps et l’actualité,

Je vis dans un pays où maintenant les gens se permettent le racisme frontal, se permettent de juger sans connaître ton parcours. Mais aussi, je vis dans un pays qui m’a naturalisé, mais où maintenant, je me sens comme à mon arrivée,

« je me sens étrangère. »

Ça me désole et je suis choqué de voir comment les gens réagissent, comment les amalgames prennent possession du reste. Je suis issu de familles où chacune a une religion bien opposée, islam et orthodoxie. Mes parents m’ont appris ce qu’est la tolérance et ne m’ont pas baptisé, que ce soit dans une religion ou une autre car ils ont estimé que c’était à moi de faire ce choix.

Mais ayant aussi le teint basané,

Aujourd’hui, un parfait étranger dans la rue, une personne que je ne connais pas, se permet de me dire : « Rentre dans ton pays ». Les gens, aujourd’hui, estime que nous venons tous du même endroit, donc que nous sommes tous les mêmes.

Enfin bref!

En 10 ans, il y a eu des hauts et des bas, mais mon expérience reste positive jusque-là! Je n’ai pas une vue négative sur mon pays d’accueil qu’est la France, au contraire, j’ai pu me construire un parcours (exceptionnel à mes yeux). Mais je ne peux pas dire non plus que je pourrais choisir entre la France et mon pays de naissance, car ce sont deux nations et deux styles de vie bien différents.

Je suis attaché à mes racines, et je pense qu’il ne faut jamais oublier d’où on vient 🙂

Voilà c’est tout pour ce bilan, évidemment, je répondrais à toutes les questions, les remarques, etc… 🙂

See Ya’

Rendez-vous sur Hellocoton !

More about Sheera Alexshi

Propriétaire du fourre-tout et blog lifestyle ➡ www.sheeralexshi.com 💻 Je suis une nana 2.0 passionnée de voyages ✈, de digital, d'Art 🎨, de Streetwear, amoureuse du continent asiatique ㊙, Foodie addict 🍴, et un peu weirdo sur les bords.

Boîte À Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

quatre × un =

%d blogueurs aiment cette page :